Affaire Adama Gaye : Les avocats internationalisent le combat

14/09/2019

javascript:void(0)
Le sommet de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’ouvre ce samedi 14 Septembre au Burkina Faso. Une occasion choisie par les avocats du journaliste Adama Gaye, pour adresser une lettre ouverte aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO afin de vilipender le fonctionnement de la justice au Sénégal. Ils en ont profité pour évoquer l’éphémère grève de la faim de l’activiste et  annoncer des poursuites judiciaires contre l’Etat du Sénégal devant les instances internationales pour obtenir sa condamnation pour manquement avéré à ses obligations en vertu des traités internationaux de droits de l’Homme.

« Privé de sa liberté d’expression et d’opinion, Adama GAYE s’est vu réduit à recourir à une ultime arme pour faire entendre ses droits, celle de la grève de la faim qu’il a entamée le 9 septembre 2019. Une grève suspendue aujourd’hui en raison de sa santé fragile d’après un avis médical, et sur demande de sa famille, de ses conseils et de l’ancien Président du Sénégal Monsieur Abdoulaye Wade », ont expliqué ses conseils dans la lettre. 
 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :
Serigne Saliou Guèye
Directeur de Publication
77 645 83 32 ; 76 309 85 85
sesag@lessentiel.sn