Il faut liquider Sonko

08/10/2019

C’est comme si le leader de Pastef, Ousmane Sonko, les dérangeait jusque dans leur sommeil qui ne doit pas être tranquille. Peut -être le voient-ils déjà dans les habits de Président, coupant des têtes par-ci, envoyant par là des pilleurs de nos deniers publics en prison via une Crei réactivée.

A voir tant de débauches des partisans du pouvoir pour vouloir liquider ce jeune politicien si prometteur, on pourrait penser qu’ils assurent leurs arrières. Pour ne pas être importunés après le départ de leur mentor qui termine son dernier mandat. Seulement avec l’affaire des 94 milliards de francs, ils s’y prennent comme des gamins. Pour des personnes qui se disent stratèges de la politique, c’est quand même troublant de les voir faire montre de tant d’amateurisme. Il leur faudra bien chercher d’autres scénarii pour « tuer » le plus sérieux candidat à la prochaine présidentielle.

Avec la plénière de l’Assemblée nationale sur l’affaire des 94 milliards de francs prévue ce vendredi 11 octobre, ces messieurs pourraient ouvrir d’autres fronts qui ne participeraient pas à la stabilité du pays au moment où leur mentor tente de pacifier le front politique. Un mentor qui reprend confiance après avoir été si esseulé ces derniers mois. Si chahuté aussi avec l’affaire du « scandale à 12milliards de dollars».

Vous avez vu comment il a apostrophé son opposition ? Plutôt que de se boucher les oreilles et travailler pour le bonheur du peuple, ils sont encore sur le terrain de la surenchère politique nous contant un Sénégal si idyllique qu’ils sont les seuls à voir. Leur prochain combat à ces faucons de la République ? Ousmane Sonko, un empêcheur de piller en rond qu’il convient de museler à tout prix. On leur souhaite bien du plaisir. En attendant le retour de boomerang dans quelques années, bien sûr...
 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :
Serigne Saliou Guèye
Directeur de Publication
77 645 83 32 ; 76 309 85 85
sesag@lessentiel.sn